Groupe scolaire Frida Kahlo, à Bruges

Construction d'un groupe scolaire innovant, à haute performance énergétique et bas carbone E4C2, à Bruges :
- 6 classes de maternelle
- 10 classes d'élémentaire
- 1 restaurant scolaire
- 1 pôle périscolaire

Projet conçu en tant qu'architecte, associée à l'entreprise mandataire Charpente Cénomane

Bruges (Gironde)

Quand

Juillet 2019 - en chantier - ouverture rentrée des classes 2022

Pour

La Ville de Bruges

Conçu par

Compagnie architecture (sous le nom Chloé Bodart / Construire)

Avec

Charpente Cénomane (entreprise mandataire, charpente bois, clos couvert et lots techniques), Legendre (gros oeuvre, VRD et lots secondaires), Albert & Co + Acfi (bet fluides et environnement), Volga (paysagiste), Acoustex (acousticien), Hoeco (économiste/OPC), Astree + Cesma (bet Structures), Adhoc (cuisiniste), Fred Bonnet (bet VRD), Botanica (paysage), Quietalis (cuisine), Rovalec (électricité), Secop (fluides), Teba (couverture), Legendre Energie (panneaux photovoltaïques)

Surfaces

2800 m² + 3000 m² extérieurs

Montant des travaux

9 350 000 € HT

Le manifeste de cette école est d’inventer une autre façon d’habiter l’école, de se lier, d’être précurseur dans le lien intrinsèque entre pédagogie et écologie. L’ambition est de créer un environnement pédagogique durable, où le bâti devient un outil au développement social et humain des enfants. La notion d’écosophie a guidé les réflexions et conceptions.

Nous considérons comme nécessaire d'impliquer aujourd'hui ceux qui constitueront la société de demain dans l'élaboration et dans la construction de leur cadre de vie.

L’école est composée de 5 grandes maisons, dissociées par des espaces extérieurs et intersticiels, organisées autour de cours de récréation centrales, et reliées par des passerelles et coursives. Ces maisons sont la transcription architecturale de la référence de la cabane et de l’imaginaire qu’elle active.

 

L’école maternelle se situe au rez-de-chaussée, ainsi que l’ensemble des activités collectives. L’école élémentaire s’implante dans les étages.

 

Un large parvis public, en retrait de la voirie principale, permet l’entrée dans le groupe scolaire. Il est aussi un espace participant à la vie de quartier, qui permet à l’école de devenir un équipement rayonnant à plus large échelle.

 

L'ensemble des maisons sont intégralement construites en bois. Ce matériau unique se décline, notamment dans sa mise en œuvre extérieure pour une différenciation des maisons: les enfants sont en mesure de reconnaître celle dans laquelle ils passent l'année.

Pendant toute la durée des travaux, une cité de chantier héberge la maquette au 1/50 du projet et accueille réunions, rencontres, déjeuners de chantier, visites et ateliers.